L'affichage de votre site ici à partir de 0.56 euros Logos couleur pour ton portable !

28 avril 2006

"Camping" de Fabien Onteniente

Bienvenue au Camping des Flots Bleus !!!
On s'y retrouve tous les ans autour de l'apéro sauf que cette année...
Les Pic n'ont plus leur emplacement 17, les Gatineau font tente à part, et Patrick Chirac, le playboy de Dijon, se fait plaquer par sa femme.
C'est dans ce camping que Michel Saint Josse, chirurgien esthétique à Paris, se retrouve face à un étrange spécimen : le campeur…
Je n'en dis pas plus. Un film que je conseil, un grand moment de rigolade. Pour les fans de Franck Dubosc et les autres, allez voir CAMPING.




27 avril 2006

La Piscine

La pub de Dj Jean-Edouard après Loft-Story.
Mais qu'en pense Loana ...?




Anaïs



Entrez dans son monde, vous ne serez pas déçu.
Plus qu'une interprète, elle donne vie à une multitude de personnages.
Une pédale discrètement posée à ses pieds qui lui permet de s'auto-sampler, et la voilà en train de détourner Justin Timberlake.
Une artiste à découvrir.
J'adore...

25 avril 2006

Citations

Quelques citations à méditer :

Tous ces gens qui n’ont pas de talent, que deviendraient-ils sans ces gens qui n’ont pas de goût ?
Jacques Séguéla

On voit toujours quand j'ai bu, on voit jamais quand j'ai soif... Vous trouvez ça normal ?!
Jean Carmet

Pour faire des économies de climatisation dans l'administration il n'y a qu'à mettre d'un côté ceux qui brassent de l'air et de l'autre ceux qui nous le pompent !!
Coluche

Mieux vaut ne rien dire et passer pour un con que l'ouvrir et ne laisser aucun doute à ce sujet.
Pierre Desproges

Si tu frappes ta tête contre une cruche et que ça sonne vide, n'en déduis pas forcément que c'est la cruche qui est vide!
Proverbe Chinois

Certains ont l'air honnête, mais quand ils te serrent la main, tu as intérêt à recompter tes doigts.
Coluche

On peut rire de tout, mais pas avec tout le monde.
Pierre Desproges

Ils sont forts, courageux et cons.
Charles de Gaulle, en parlant des Américains

Avec les femmes, il y a trois étapes : tu les fais rire, tu les fais jouir, tu les fais chier. Et il ne faut jamais passer à la troisième étape avant d'avoir franchi les deux premières.
Patrick Timsit

21 avril 2006

QUIZZ "Club Dorothée"


Avez vous une bonne mémoire ? Êtes-vous imbattable sur l'équipe du Club Dorothée : Jacky, Corbier, Ariane, Pat Le Guen, ça vous dit encore quelquechose...
Essayez le grand quizz du Club Dorothée.

Cliquez ici

Conseil de BIGARD

Un très bon conseil de Jean-Marie Bigard.



Le Muppet Show


A l'heure où l'animateur Sébastien Cauet prépare la version française du célébre Muppet Show qui devrait être diffusé à partir de l'été ou septembre 2006, Kermitt la grenouille vient d'apprendre une terrible nouvelle.

18 avril 2006

QUIZZ ANNEES 80'


Un QUIZZ spéciale années 80'.
Testez vos connaissances...

Cliquez sur le lien

16 avril 2006

Prout Prout

Une petite série de vidéos "Prout Prout" :


HUNOÏ Team "Ike Ike"

Juste pour le fun, voici le nouveau tube de HUNOÏ Team.
Il devrait normalement faire le tube de l'été : "IKE IKE".
Un grand fou rire à la fin du clip, observez bien Korikki, le type qui danse devant les filles déguisé en Franck Dubosc dans "camping".




12 avril 2006

HUNOÏ Team "Night of Fire"

J'ai retrouvé les copines des Power Rangers.
Un clip de ouf ! A mourir de rire.
Côté chorégraphie, je me demande si Kamel Ouali n'y est pas pour quelquechose...



07 avril 2006

Webcam


Je suis allé sur internet tout à l'heure. Une américaine a tchatté avec moi, le courant est bien passé. Nous avons alors décidé d'allumer nos cams. Tout aller bien quand tout à coup... (je vous laisse voir)
***Voir la vidéo***

Ne maltraite pas ton personnage

Une petite pub qui m'a fait mourir de rire. Deux jeunes guss s'éclatent à maltraiter leur personnage de jeu vidéo et hop...




Rencontre avec Fabien


--- Samedi 25 Mars 2006, PARIS, 23h30 ---


Je sors d'un dîner chez des amis, je prends ma voiture pour renter chez moi. Sur la route, le téléphone sonne : " Allo, devine avec qui je suis ?". C'est un pote qui m'appel : "Je suis avec à l'Olympia avec Eric et Ramzy, viens nous rejoindre il n'y a que nous et eux". Je change de direction et me rend direction l'Olympia. J'arrive devant la petite porte de derrière, un vigile me demande ce que je fais là. Soudain arrive Ramzy et me dit :"Entre Julien". Apparemment, mon pote a bien sympathisé avec lui. On reste quelques minutes avec les deux zozos, puis en repartant je vois un type avec une béquille. La copine de mon pote me dit : « C’est Grand Corps Malade, le slameur de la première partie du spectacle ». Il vient vers nous, on discute pendant presque une heure. Il s'appel Fabien, il vient de Seine-St-Denis et on a le même âge. Un type sympa et attachant. Il m’explique ce qu’il fait, car pour moi le « slam », j’en avais entendu parlé sans jamais savoir ce que c’était exactement. Après une longue discussion, on se quitte sous la pluie.
De retour chez moi, je recherche sur internet et découvre cet artiste. Je ne suis pas fan de rap, mais là, rien à voir. Je découvre un vrai poète d’un genre nouveau. Un mec qui ne crache pas la haine dans un micro et qui n’incite pas à brûler des voitures. Un artiste qui mérite d’être connu, de vrais beaux textes.
A découvrir…


Acheter l'Album de Grand Corps Malade


06 avril 2006

Mon histoire...

C'est Noël, BRAD s'appel pas encore BRAD. Il a 9 ans. Un beau cadeau lui a était offert par ses parents : Un radio cassette enregistreur. Très vite, il découvre qu'il est possible de faire des montages et d'enregistrer sa voix. Il crée avec son petit frère et sa cousine ses premières vrai-fausses émissions radio (ça y est, il a chopé le virus).

A 12 ans, c'est les années CiBi. Il crée ses premières émissions en faisant une porteuse... les CiBistes n'apprécient guère. C'est alors qu'il décide de démonter sa CiBi afin de voir s'il y a moyen de transformer la fréquence en FM pour pouvoir faire une radio pirate. Echec total, la CiBi passe à la poubelle.Sur son petit vélo, il passe régulièrement devant NRJ et SKYROCK Montluçon. Mais il n'ose pas entrer.

Un beau jour de 1995, en sortant du lycée. Il se branche par hasard sur la fréquence 92.3 fm. Une radio dont il avait déjà entendu parler : RJFM. Au moment même où il branche sa radio, il entend la voix du destin : "Voilà mon ami X m'a quitté je me retrouve tout seul pour animer cette émission. Si vous êtes attiré par la radio, je suis à la recherche d'un co-animateur. Veuillez contacter RJFM au 04.70.**.**.**." Ca ne peut-être une coïncidence. C'est vraiment la voix du destin. Je file à la première cabine téléphonique (pas de portable à l'époque et téléphone fixe interdit par mes parents). J'appel mais personne au bout du fil. Tristesse, pas grave je retente demain.

Au lycée, intercours du matin, je fonce à la cabine téléphonique. Super ! On me répond : "Ok, je vais en parler à l'animateur et au directeur d'antenne, tu n'auras qu'à passer lundi vers 17h45". Le fameux lundi, je quitte les cours et enfourche mon scooter pour me rendre au studio d'RJFM. Je n'avais pas encore vu de studio de radio de ma vie. C'est déjà un vrai bonheur. J'arrive sur place, je pousse la porte, retiens mon souffle :"Bonjour, je suis Julien, vous m'aviez dit de passer aujourd'hui". On me présente l'animateur : " Voilà, c'est DOEUF. " Premier contact plutôt froid. Il ne parle pas beaucoup, semble faire la gueule. Il me regarde bizarrement. J'ai presque l'impression de gêner. Il m'explique quand même le contenu de l'émission, les rubriques, me montre ce qu'il a préparé :"Bon voilà, on va se dépêcher on a l'antenne dans 5 minutes, tu veux voir le studio?" NON !!! C’est pas POSSIBLE !!! Il a dit "on a antenne". Je vais parler à la radio, mais c'était pas prévu?! La panique m'envahit. Je découvre le studio, je m'assoie derrière le micro, DOEUF me tend une fiche et me dit rapidement :"Il faut te trouver un nom de radio." Je m'appellerai JR pour la première émission.

Lumière rouge, micros branchés, c'est parti :"Heu, oui... Bonjour aux auditeurs... heu... oui... heu..". Fin de l'intervention. J'ai les jambes qui tremble, la voix aussi, je transpire... c'est la panique. Pendant le disque, DOEUF me rassure : "Arrête de trembler, imagine qu'il n'y a que nous et personne d'autre." C'est reparti, plusieurs interventions, mais que des "heu... heu...". Au bout d'une heure le cauchemar se termine. Je n'en peu plus je suis vidé. DOEUF me dit :" Alors ça t'as plu ?". Sensation étrange... Je suis effrayé, mais heureux d'avoir mis un pied dans mon rêve. Mais une question me trotte dans la tête :"Suis-je fais pour faire de la radio? je n'ai pas l'impression d'avoir fait l'affaire" (et c'était le cas...) Malgré tout, DOEUF me propose de revenir la semaine suivante, on s'échange nos numéros de téléphones. Il me demande de le recontacter dans la semaine et de préparer quelques rubriques pour la prochaine émission. Je quitte la radio, je bondis sur mon scooter et file chez moi. Mon frère me dit :"Je t'es écouté, c'est génial". Je sais au fond de moi que c'était nul mais je me jure de faire le maximum pour m'améliorer et poursuivre ce rêve le plus longtemps possible.

Après deux émissions, une certaine complicité commence à se créer avec DOEUF, le type froid du début change complètement, je pense même qu'une amitié commence à naître. Je ne me trompe guère (cette amitié est toujours d'actualité plus de 10 ans après). JR... JR... C’est nul comme nom d'animateur radio. Après de longues recherches JR deviendra BRAD et ne changera pas de nom (enfin presque...).

C'est une histoire avec la radio et RJFM qui durera plus de 10 ans et qui continue toujours...